Déclaration de M. Roullier-Laurens Président du Parti Niçois.

Publié le par les nouvelles nicoises

candidats« Nous subissons tous actuellement les effets de la déliquescence de la société française, dette abyssale due à des décennies de gabegie, effondrement des valeurs, nivellement par le bas, insécurité croissante, chômage, pression fiscale accrue qui va encore s’alourdir, dysfonctionnements des services publics, abandon des plus faibles à leur sort, laxisme coupable qui provoque de très graves problèmes société. Les politiciens irresponsables qui nous ont conduits à cette faillite économique et morale sont incapables de réagir et vont nous faire supporter les conséquences de leur catastrophique gestion, sans changer leurs pratiques d’un iota. La classe politique qui nie la réalité et ne pense qu’à conserver le pouvoir répond à la colère populaire qui grandit, par des lois liberticides, sous prétexte de sécurité. De surcroît, nous ne reconnaissons plus notre ville qui est devenue « Nice-Côte d’azur ». L’identité niçoise est niée et insultée ; certains veulent « marier » Nice avec Marseille,

 

les supporters de foot niçois, enfermés dans des tribunes grillagées et gazés lors du match Monaco-Nice, ont été désignés comme boucs émissaires et traités comme tels, avec une dureté qui en dit long sur ceux qui se prétendent démocrates. Le président du conseil général des A.M. et le maire se répandent en appels à la sévérité tous azimuts, laquelle ne vise apparemment pas les voyous qui multiplient impunément leurs malfaisances ; notre mairie est devenue un bunker et l’on relève l’identité des visiteurs, des centaines de caméras épient nos moindres gestes. Tout cela sent la fin du système politique actuel qui répond par la force à la détresse populaire qui finira par se transformer en colère. Il est temps que les Niçois rejettent tous les partis parisiens confondus qui sont responsables de cette situation.

 

Mes amis et moi avons fondé le Parti Niçois, strictement apolitique, afin que par les urnes, la société civile niçoise reprenne le pouvoir à Nice. Des femmes et des hommes honnêtes et de bons sens géreront mieux nos affaires que les politiciens actuels. Ils pourront aussi contrôler l’usage de nos deniers. Le Parti Niçois présente trois candidats issus de la société civile, aux cantonales car les Niçois payent un lourd tribut au Conseil général, où nous devons être représentés. J’appelle donc tous nos adhérents, sympathisants et aussi ceux qui écœurés ne votaient plus à apporter leur soutien à nos candidats. Nice est dans une situation grave et elle va encore empirer. Il faut impérativement réagir. Issa Nissa ! »

Commenter cet article